Visite d'un ancien à l'IFAID

Nous avons reçu la visite de Marc SEKPON, promotion 2001, à IFAID et nous en avons profité pour lui poser quelques questions.

Après sa formation à l’IFAID, Marc, s’est engagé pendant 10 ans dans différents pays ; la Birmanie où il a effectué trois missions, le Soudan, le Tchad, le Kenya, Haïti et le Niger. Il a principalement travaillé sur des projets d’urgence, de protection et de développement social. La dernière organisation pour laquelle il s’est investi est l’International Rescue Committee, ONG américaine ayant pour objectif d’apporter une aide aux populations dont la vie et les moyens de subsistance sont ébranlés par les conflits et les catastrophes naturelles en leur donnant la possibilité de nouveau contrôler leur futur. Aujourd’hui, il travaille en tant que consultant pour différentes organisations et souhaite se spécialiser dans le droit international en suivant un Master 2. Marc réfléchit à une façon efficace de concilier vie familiale et responsabilités dans les organisations internationales.

Ses conseils aux Ifaidiens de demain : « il est important de souligner qu’actuellement la majorité des fonds alloués à la Solidarité Internationale vont aux projets dits d’urgence, ce qui induit une forte probabilité pour que les nouveaux diplômés soient recrutés sur ces types de projet, à moins de cibler les petites structures. A l’époque j’étais préparé au développement, mais pas à l’urgence ! Cela s’est avéré très difficile au début, alors préparez-vous [Ifaidiens] bien, surtout moralement! Je voudrais également attirer leur attention sur la grande diversité des thématiques que l’on peut croiser sur le terrain. Si la formation dispensée par IFAID apporte de solides fondations, qui m’ont bien été utiles, il reste encore à trouver les briques de la maison et cela demande de s’intéresser à divers sujets et de se former en continu. Je suis donc aujourd'hui amené à compléter ma formation IFAID par un master en droit international afin d'approfondir les implications juridiques des actions humanitaires et le statut des personnes aidées.Quoi qu’il en soit, la formation proposée par IFAID est une formation reconnue sur le terrain. Vous êtes à la bonne place ! »